6 conseils pour rester protégé lorsque vous travaillez de chez vous

Alors que l’inquiétude face à cette pandémie continue de croître, des millions de personnes sont en train de constituer la plus grande main-d’œuvre à distance que le monde ait jamais connue. Maintenant que nous passons tous plus de temps en ligne, que ce soit pour télétravailler ou garder le contact avec nos proches, nous avons constaté une hausse brutale du piratage et des logiciels malveillants, provenant notamment du téléchargement de logiciels non validés et d’un nombre croissant de tentatives d’hameçonnage, ou phishing. Il n’a jamais été aussi important d’être hyper vigilants afin que chacun participe à son niveau à la protection de l’intégrité des systèmes et des données personnelles et professionnelles.

Alors que certains s’habituent à leurs nouvelles conditions de travail et à la distanciation sociale, nous avons réuni une liste de conseils et de mesures que vous pouvez prendre dès aujourd’hui pour télétravailler et naviguer sur Internet en toute sécurité.

Veillez à ce que tous les appareils de la maison, comme les ordinateurs, les appareils mobiles ou les routeurs, soient mis à jour avec les derniers logiciels. Cette mesure, accompagnée par la modification des mots de passe par défaut, empêche les tiers de se connecter à votre réseau sans-fil et d’intercepter vos données. Protégez votre réseau Wi-Fi et vos routeurs à l’aide d’un mot de passe fort et unique (avec LastPass), et n’oubliez surtout pas de modifier le mot de passe par défaut si ce n’est pas déjà fait.

  • Besoin d’aide pour créer un mot de passe fort ? Utilisez LastPass pour vous aider à en créer un et à le stocker en sécurité. Démarrez ici.
  • Vous ne savez pas comment modifier le mot de passe de votre réseau Wi-Fi ? Consultez la marche à suivre  ici.
  • Besoin d’aide pour mettre à jour votre routeur ?Cliquez ici pour en savoir plus.

Faites attention aux tentatives d’hameçonnage par e-mail. Malheureusement, l’augmentation du télétravail entraîne un pic important de tentatives de phishing pour capitaliser sur le COVID-19. Veillez à vous demander si vous attendiez l’e-mail suspect. Connaissez-vous l’expéditeur ? Est-ce qu’il vous demande d’agir en urgence ? Le message contient-il des liens et des pièces jointes ? Si c’est le cas, ne les ouvrez pas tant que vous n’avez pas confirmé qu’il s’agit d’un e-mail de confiance. LastPass réduit les risques associés à l’hameçonnage en ne préremplissant jamais les mots de passe sur les sites suspects, et en vous permettant d’activer ou désactiver le préremplissage à tout moment. 

Activez l’authentification multifacteur lorsque c’est possible. Pour réduire l’impact potentiel des tentatives d’hameçonnage, qui peuvent dérober vos identifiants, de nombreux comptes sensibles, comme l’e-mail ou les services bancaires, vous permettent d’activer l’authentification multifacteur (MFA), compliquant la tâche des pirates.

Veillez à ce que tout téléchargement de logiciel sur votre ordinateur portable ou votre appareil professionnel soit validé par un tiers de confiance. Il est important de se méfier des téléchargements d’applications ou de logiciels inconnus (moteurs pour tricher aux jeux, applications personnelles, etc.) sur votre ordinateur, afin d’éviter les logiciels malveillants, les virus ou les protocoles non sécurisés. Votre entreprise aura souvent une licence pour une application capable d’effectuer une tâche équivalente.

Ne partagez pas votre ordinateur portable ou votre compte avec d’autres membres du foyer. Il suffit parfois d’un clic pour supprimer accidentellement des informations importantes ou pour télécharger un virus. Veillez à ne pas accéder à des données personnelles sur un appareil de l’entreprise, et inversement.

Ne partagez les mots de passe que par l’intermédiaire d’un service chiffré. Dans les faits, nous devons souvent partager nos mots de passe avec nos conjoints, amis, collègues, partenaires, soignants, etc. C’est tout à fait possible de le faire de manière sécurisée, sans dévoiler votre vie privée ou vos données personnelles, à l’aide d’un gestionnaire de mots de passe comme LastPass, où ils sont chiffrés.

N’oublions pas que nous sommes tous dans le même bateau. La mise en œuvre de ces mesures de sécurité pour tenir compte du télétravail et de l’augmentation du temps passé en ligne profite à tous.